Avis livresque·Coup de coeur

#1 Five feet apart

« I realize for the first time in a long time, I don’t really feel alone. »

Comment ne pas mieux débuter mon nouveau blog par une expérience énorme pour moi ?

Aujourd’hui je viens vers vous pour parler de ma première lecture en Anglais.

J’ai pu me lancer grâce au #moisenvo organisé par la coupinette Hulix.

Je vous avoue que j’avais une peur immense. Je me suis même plusieurs fois posée la question dans quel merde je m’embarquais ah ah.

Et pourtant JE L’AI FAIS !! Je l’ai fais car j’ai eu du soutient, merci à vous les nanas, merci d’avoir supporté mes petits (gros) résumé à chaque fin de chapitres.

Pour vous ce n’est peut-être pas grand chose mais pour une nana comme moi qui dois avoir un niveau primaire en anglais c’est un truc de OUFFF !

Dés les premières pages je me suis dis qu’il ne fallait absolument pas que je commence à traduire tout les mots que je ne comprenais pas (imaginez si je l’avais fait je serais encore à l’heure d’aujourd’hui à la 3ème pages) puis je me suis lancée. Ça n’a pas était facile, loin de là mais je me suis mis un coup au c*l et j’ai avancé petit à petit.

Croyez le ou non j’ai fini par ne plus rien traduire. J’ai compris le plus important. Je ne dirais pas que j’ai compris dans les moindres détails, au moindre mot mais l’émotion était là, la compréhension aussi et j’en suis tellement fière. J’ai même lu assez rapidement !

Du coup pour en venir à ma lecture.

Un COUP DE COEUR mais tellement énorme !

Si vous avez suivit un peu l’actualité par rapport à ce magnifique livre vous n’êtes pas sans savoir que le livre en version française sort le 29 Mai 2019 chez Albin Michel. Et le film ? Je crois qu’il se fait bien attendre celui là … Malheureusement je sais juste qu’il est sortie au Québec en Mars.

Pour vous faire un petit résumé on va suivre Stella atteinte de la CF (mucoviscidose en français), elle va tomber sur Will qui lui aussi en est atteint mais … il a une autre bactérie. Lui est résigné, il ne veut rien savoir par rapport à son traitement et attend d’avoir 18 ans pour partir de cet hopital. Les personnes atteinte de cette maladie ne peuvent pas s’approcher à plus de 6 pieds de distances l’un de l’autre. Mais peut-on aimer à 6 pieds de distances ?

Une histoire bouleversante où nous pouvons en apprendre beaucoup plus sur cette maladie. Voire le quotidiens de chacun. Les personnages sont énormément attachant. Je ne peux que vous le conseiller. Mais au cas où pour les plus sensibles je vous conseille de prendre les kleenex à vos cotés, vous risqueriez de tacher votre beau livre.

8 commentaires sur “#1 Five feet apart

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s